Aspects biologiques de la visco-induction

Il faut savoir que l’acide hyaluronique est un des composants du liquide synovial naturel. Il est principalement produit par des synoviocytes de type B de la membrane synoviale. Le rôle de l’acide hyaluronique dans le liquide synovial est fondamental, car il permet d’absorber les chocs (mouvements violents et rapides) et d’assurer la lubrification des surfaces articulaires cartilagineuses (mouvements lents). Ainsi, l’AH diminue les coefficients de friction entre les deux surfaces d’une articulation.

Nous cherchons donc à provoquer une meilleure sécrétion endogène de ce substrat dans votre articulation. Le constat issu de plusieurs travaux est que la visco-supplémentation est en réalité une induction et qu’il suffit pour la provoquer, d’injecter un acide hyaluronique linéaire. Il repose sur l’observation qu’in vitro l’ajout d’acide hyaluronique sur des synoviocytes en culture est à même d’augmenter sa propre synthèse. De plus de très nombreux travaux expérimentaux ont permis de montrer que l’acide hyaluronique possédait également des vertus anti-inflammatoires, et qu’il pouvait notamment diminuer l’effet délétère d’un certain nombre de cytokines dont l’interleukine

Selon certaines études, le taux d’acide hyaluronique reste encore très élevé 8 mois après les injections, donc bien au delà de la durée de vie du produit injecté. Cela signifie que l’articulation prend le relais de l’apport injectable en sécrétant à distance un acide hyaluronique endogène. Cela renforce l’idée d’une production in situ autocrine d’acide hyaluronique induite par les injections d’acide hyaluronique de synthèse (CHEVALIER).

Il apparaît également que l’acide hyaluronique produit par la membrane synoviale copie celui que nous avons injecté, en particulier au niveau du poids moléculaire. Il existerait donc d’un tutorat biochimique.

Au delà du confort et de la sédation douloureuse apportée par la visco-induction. Nous défendons l’idée d’une chondroprotection à long terme. Une étude arthroscopique a montré qu’aux termes d’un suivi d’une année, les injections d’acide hyaluronique était de nature à diminuer le score de lésions cartilagineuses tel que défini par la société française d’arthroscopie.

Quelques mots sur les acides hyaluroniques réticulés. Ceux-ci sont, dans notre expérience, moins bien tolérés, exposant le patient à des risques de granulomatose, voire d’intolérance lorsqu’il s’agit de produits d’origine aviaire.

Nous ne les utilisons donc pas pour des raisons de sécurité. Nous privilégions l’acide hyaluronique linéaire en mono ou en triple injection..

Le poids moléculaire idéal de l’acide hyaluronique se situe, selon nous, autour de 2 700 000 Daltons et la concentration doit se situer entre 2 et 2.5 %.

BIBLIOGRAPHIE

BARON D. Gesto’Rhumato : intervention 2e journée de rhumatologie interventionnelle 2013

CHEVALIER X. Injection intra-articulaire d’acide hyaluronique dans la gonarthrose : mécanismes d’action. Réflexions Rhumatologiques 2004 ; 8 : 11-5.

BAGGA H, BURKHARDT D, SAMBROOK P, MARCH L. Long term effects of intra-articular hyaluronan on synovial fluid in osteoarthritis of the knee. J Rheumatol 2006 ; 33 : 946-50.

HOCHBERG MC et coll. American College of Rheumatology 2012. Recommendations for the use of non pharmacologic and pharmacologic therapies in osteoarthritis of the hand, hip and knee.
Arthritis Care Res 2012 ; 64 : 465-74.

BANNURU RR, NATOV NS, DASI UR, SCHMID CH, MCALINDON TE. Therapeutic trajectory following intra-articular hyaluronic acid injection in knee osteoarthritis–meta-analysis. Osteoarthritis Cartilage 2011 ; 19 : 611-9.

BELLAMY N, CAMPBELL J, ROBINSON V, GEE T, BOURNE R, WELLS G. Viscosupplementation for the treatment of osteoarthritis of the knee. Cochrane Database Syst Rev 2006 ; 19 : CD005321.

NAVARRO-SARABIA F, CORONEL P, COLLANTES E, NAVARRO FJ, DE LA SERNA AR AMELIA study group. A 40-month multicentre, randomised placebo-controlled study to assess the efficacy and carry-over effect of repeated intra-articular injections of hyaluronic acid in knee osteoarthritis: the AMELIA project. Ann Rheum Dis 2011 ; 70 : 1957-62.

CHEVALIER X. Forty-month trial suggests repeated hyaluronic acid injections for people with knee osteoarthritis may act as a longterm slow acting drug. Evid Based Med. 2012 ; 26.

PULLMAN-MOOAR S, MOOAR P, SIECK M, CLAYBURNE G, SCHUMACHER HR. Are there distinctive inflammatory flares after hylan GF20 intraarticular injections ? J Rheumatol 2002 ; 29 : 2611-4.

LISTRAT V, AYRAL X, PATARNELLO F, BONVARLET JP, SIMONNET J et al. Arthroscopic evaluation of potential structure modifying activity of hyaluronan (Hyalgan) in osteoarthritis of the knee. Osteoarthritis Cartilage. 1997 ; 5 : 153-60.

JUBB RW, PIVA S, BEINAT L, DACRE J, GISHEN P one-year, randomised, placebo (saline) controlled clinical trial of 500-730 KDA sodium hyaluronate (Hyalgan) on the radiological change in osteoarthritis of the knee. Int J Clin Pract 2003 ; 57 : 467-74.

WANG Y, HALL S, HANNA F, WLUKA AE, GRANT G et al. Effects of Hylan GF 20 supplementation on cartilage preservation detected by magnetic resonance imaging in osteoarthritis of the knee: a twoyear single-blind clinical trial. BMC Musculoskelet Disord 2011 ; 12 : 195.

SUN SF, HSU CW, SUN HP, CHOU YJ, LI HJ, WANG J.L The effect of three weekly intra-articular injections of hyaluronate on pain, function, and balance in patients with unilateral ankle arthritis. Bone Joint Surg Am 2011 ; 93 : 1720-6.

BLAINE T, MOSKOWITZ R, UDELL J, SKYHAR M, LEVIN R et al. Treatment of persistant shoulder pain with sodium Hyaluronate: a randomized, controlled trial. A multicenter study. J Bone Joint Surg Am 2008 ; 90 : 970-9.

HEYWORTH BE, LEE JH, KIM PD, LIPTON CB, STRAUCH RJ, ROSENWASSER MP. Hylan versus corticosteroid versus placebo for treatment of basal joint arthritis: a prospective, randomized, double-blinded clinical trial. J Hand Surg Am 2008 ; 33A : 40–48. 0 : 110-6.

QVISTGAARD E, CHRISTENSEN R, TORP-PEDERSEN S, BLIDDAL H. Intraarticular treatment of hip osteoarthritis: a randomized trial of hyaluronic acid, corticosteroid, and isotonic saline. Osteoarthritis Cartilage 2006 ; 14 : 163-70.

BANNURU RR, NATOV NS, OBADAN IE, PRICE LL, SCHMID CH, MCALINDON TE. Therapeutic trajectory of hyaluronic acid versus corticosteroids in the treatment of knee osteoarthritis: a systematic review and meta-analysis. Arthritis Rheum 2009 ; 61 : 1704-11.